Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 24/04/2018
17 h 45 min - 20 h 30 min

Emplacement
BIC Crescendo

Catégories


Accès gratuit – nombre de places limité – inscription obligatoire

Pouvons nous avoir confiance dans la Blockchain ? 

Pourquoi aurions nous confiance ? Pourquoi la Blockchain devrait plus nous rassurer que notre notaire, notre banquier ou tout autre tiers dit « de confiance » ?

A l’heure où une poignée de nouveaux intermédiaires (GAFA…) se sont substitués à un large écosystème d’acteurs en nous parlant de « désintermédiation », nous proposons d’éclairer ensemble ce nouveau paradigme de la Blockchain par l’exemple de l’émergence des Cryptomonnaies (sorte de monnaie locale ouverte…), de tenter de comprendre quels sont les enjeux, les mécanismes, les acteurs, et les conditions qui soutiennent cette promesse de « tiers de confiance » que sous-tend la Blockchain.

Programme

17h45 à 18h30 : Intervention de Fabrice Benaut

18h30 à 19h00 : Intervention d’Aurélien Deville

19h00 à 19h30 : Questions/Réponses

A partir de 19h30 : Sortie de mêlée : poursuite des échanges autour d’un apéritif

Intervenants

Fabrice Benaut

@FBenaut

linkedin.com/in/fabricebenaut

Président d’iDeaTrans et de l’Alliance Big/Active Data – Paris 2

Plus de 25 ans d’expérience en Transformation Data – Digital (Data Marketing, ex CIO au Comex de GfK IFR, 60 pays), créateur de valeur Data, du support Data à l’émergence de nouveaux paradigmes nourris par la Data (Monoprix, Ipsen, Bel, Airbus, …), Commissaire aux Données (C3 COP21, HIA), partenaire Big Data – AI Paris (membre du jury Trophées Innovation), Printemps des Études, IT Security, Logistics Meetings,  Advisor et investisseur dans des Start-Ups depuis 1997 (Intégra, Moneytis (Blockchain + Cryptomonnaie), Privowny, Stimergy, Keakr, Stample, ..), publications (livres blanc et articles), organisation de conférences, Transmettre les savoirs. www.lanuitdubigdata.com

Aurélien Deville

@aureliendevill7

linkedin.com/in/aurélien-deville

Etudiant chercheur Management des Systèmes d’Information, Aurélien s’intéresse notamment aux changements organisationnels. Ses recherches depuis 3 ans avec B. Fauré tentent de définir et théoriser le meilleur modèle organisationnel, notamment grâce à une « Théorie de l’amour pour les organisations ». Avec la conviction que ces profonds changement s’appuieront sur de puissants leviers, il étudie l’impact des réseaux sociaux et plus récemment au sein de SYRIUS (Fédération interdisciplinaire de recherche tarbaise) la Blockchain et l’intelligence artificiel.

Son groupe facebook recherche blockchain : www.facebook.com/groups/2076074192419527/